La vie comme elle vient Agrandir la planche de Les formidables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Lapinot 8
La vie comme elle vient

 
» dessin: Lewis Trondheim
» scenario: Lewis Trondheim
» genre: Humour
» edition: Dargaud
» collection: Poisson Pilote




 
En bref:
Nadia, qui vit avec Lapinot depuis quelques mois, organise une soirée qui, très vite, prend une tournure pour le moins inattendue : les couples se séparent, la violence gronde et, surtout, la mort rôde...



Le commentaire de BLAM! (par Marvin)
Rating: 8 out of 10
  
La vie comme elle vient porte le numéro huit mais est le dixième album des Formidables aventures de Lapinot (Slaloms, originellement sorti à l’Association, porte le numéro zéro tandis que L’Accélérateur atomique, sorti l’an passé, porte le numéro neuf…vous suivez ?). Et très probablement le dernier.
Ce chant du cygne de la désormais cultissime série de Trondheim synthétise à la fois le meilleur et le pire du travail de ce dernier.
Comme dans La couleur de l’enfer – dans la lignée duquel s’inscrit clairement La vie comme elle vient – Trondheim accumule lourdeurs et maladresses. Chaque album de la série, on le sait, tourne majoritairement autour d’un sujet précis (permettant de développer les grands thèmes qui traversent toute la série : l’amour, la mort, le destin, les questionnements existentiels...) : la superstition dans Pichenettes, l’arbitraire du concept de justice dans Amour et intérim, le terrorisme écologique dans La couleur de l’enfer, etc. etc. Dans cet album, il s’agit de la menace permanente de l’irruption du danger et de la mort. Le problème vient du fait que Trondheim se prend au piège de cette idée directrice qui finit très vite par occuper (presque) toute la place. Ainsi, La vie comme elle vient souffre du syndrome de l’album à thème, à la limite du didactisme. Du coup, chaque situation, chaque rebondissement apparaît trop artificiel car clairement convoqué pour illustrer une idée. Et, malheureusement, quand Trondheim prend le temps de laisser son récit respirer, c’est trop souvent pour y placer des considérations au lourd parfum de prêchi-prêcha à peine sauvées par les hilarantes réflexions de Richard. Et pourtant…
Et pourtant, La vie comme elle vient est un album proprement déchirant. Parce qu’au-delà de ces maladresses, l’album transpire d’humanité en évitant tout pathos, parce que, de-ci de-là, entre les ressorts un peu trop usés de la narration, pointent des petites touches d’une justesse foudroyante, parce que la chute est poignante et magnifique, parce que l’album au final remue les entrailles, fait battre le cœur un peu plus vite. Parce que, quand ça nous touche comme ça, il faut parfois s’en foutre des imperfections et aimer un album tout entier avec le bon et le moins bon. Comme il vient...


Vos commentaires : 
 Posté par Thunder_Crashle 06/07/2004
Tout simplement bluffant. Il fait effectivement battre le coeur plus vite. Un point en moins paske C trop triste, C la fin ...

 Posté par Laole 08/07/2004
Aprés avoir tourné la dernière page, je n'y croyais. Zut crotte flute (pour être poli)
Pourquoiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ?

 Posté par BFRle 08/07/2004
il m'a fallu relire plusieurs la dernière phrase de richard pour y croire...

Mais je ne désespère pas : trondheim change d'univers à (presque) chaque tome. Le tom prpochan se dérouloera tout simplement dans l'au delà...

Et question lancinante : Où est Pierrot dans ce volume ?

 Posté par Marvinle 08/07/2004
ouais je me suis posé la même question pour Pierrot...

 Posté par Herbertle 09/07/2004
C tro triste, j' ai pas dormi de la nuit, comment trondheim a pu faire ça...C'est un assassinat !!!

 Posté par Un lecteur éffondréle 11/07/2004
Pour répondre à BFR : il n'y aura sûrement pas de prochain tome : http://www.toutenbd.com/article.php3?id_article=607

Adieu

 Posté par Sprotchle 13/07/2004
On sent au travers de cet album le ras-le-bol de l'auteur qui en a marre et veut arrêter la BD. La lecture en devient très pénible pour le lecteur, ou aucun poncif aigris n'est évité. Je suis très très décu, Lapinot étant de loin une des meilleures séries de la bd moderne. Pourquoi avoir comis ce dernier album? Obligé par contrat? En tout cas l'aigreur de Trondheim frappe le lecteur de plein fouet. La chûte, n'a, de plus, aucun impact sur le lecteur, visible à des kilomètres, elle parait injustifiée et inutile. Pourtant cette vieille ficelle avait déjà permis à de nombreuses séries de se terminer par un instant d'émotion, ce ne sera pas le cas ici: il n'en ressort que l'aigreur de Trondheim, qui semble définitivement faché avec notre belle planète.

 Posté par Alexle 16/07/2004
Lewis se meurt et se contredit !
Expliquez moi un truc SVP.
Tout le propos de la BD, c'est celui de l'importance de la vie dans la perspective ineluctable d'une mort qui viendrai à l'improviste.
Que les regrets seront nombreux quand nous ne seront plus là, et que c'est même préférable de faire des blagues que rien du tout.
Du coup dites-moi il est encore vivant Lewis, physiquement parlant ?
Alors s'il avait été cohérent avec lui-même, il se serait dit bon, j'en ai un peu marre de la BD et de mes persos, mais comme je vais mourir, il faut que je continue à chercher l'inspiration au fond de moi que je m'éfforce même dans la douleur de créer, car même si c'est difficile, je le dois à mon public à la joie que je procure, et à la vie.

 Posté par tridzouzoule 20/07/2004
sniffff ! même les meilleures choses ont une fin !Mais pourquoi maintenant ? Lapinot n'avait même pas fini de murir! il venait a peine de commencer véritablement a vivre, a faire des conneries debiles et injustifiées ( c'est ce qui l'a tué d'ailleurs ) et a profiter de son existence malgré la noirceur du monde qui l'entoure ! J'ai trouvé la fin trop abrupte et la coupure avec les autres tomes trop radicale!
il n'empèche que cette série est ma série culte et lapinot est (était ) mon personnage de bd préféré !
merci a Lewis !

 Posté par C.le 23/07/2004
Je ne suis pas d'accord avec Alex.
Lewis peut rester cohérent avec lui-même.
Car il peut créer ailleurs que dans la BD, ailleurs que dans la série Lapinot.
Rien ne sert de faire vivre artificiellement un personnage si on sent qu'on en a fait le tour.
Et je conseille à tous la série "Les cosmonautes du futur" en collaboration avec Larcenet.

 Posté par Jihelle 13/08/2004
Aigris vous-mêmes ! Pourquoi tant de ressentiment contre Lewis ? Il fait ce qu'il veut, non ?
A part ça, je trouve que c'est un bon Lapinot, voire très bon. Le scénario est impeccable et la surprise totale. Il s'y ressent une ambiance lourde, dérangeante qui m'a fait un peu penser à la première partie de Tintin et l'étoile mystérieuse, la même pénombre (superbes couleurs, comme d'hab' !!!), la même unité de lieu et de temps. Voilà, les personnages qui se retrouvent pour un dernier repas (la Cène) et une tension qui monte, qui monte…. Bien sûr, on peut lui reprocher, comme sur ses autres albums, ses grosses ficelles, la morale appuyée et pontifiante, etc. Mais reproche-t-on à Hergé ses gags toujours foireux, sa morale proprette et bien pensante.. l'essentiel est ailleurs, chez Hergé comme chez Trondheim, dans ce qui transpire derrière tout ça… et qui ne transpire pas dans un Astérix, par exemple. Vous, vous y ressentez l'ennui ou l'aigreur de son auteur ? C'est déjà pas mal, non ? Sartre ou Céline, avait pas non plus l'air de vraiment s'amuser dans leurs bouquins !
Pour moi, c'est un peu un chef d'œuvre, ce dernier Lapinot... enfin, à relire dans 40 ans.

 Posté par miliemillevoltle 15/08/2004
Je me sens comme un poisson dans l'huile depuis que j'ai appris l'arret de la mine de Trondheim! Moi je frequentais pas Lapinot depuis longtps, mais plus les carnet de bors par exemple! Lapinot etait le cadeau que je faisais regulierement à mon pere, et au moi de Juillet, je venais d'acheter le denier, j'ai decider de me les faire et le tout en une journée!Et malgrés ce coup de foudre tardif, j'ai finit la larme à l'oeil, c'est qlq chose de passer une journée entiere avec ce gars!
C'est pas facile pour mon pere non plus, on perd à la fois un Lapinot, les carnets de bords mais aussi mon favoris ds "L'association", bref il etait partt ds mes choix de bd, alors depuis je recherche deseperement d trucs anciens que j'aurais pas vu avant!c'est con, un peu comme dans un deuil, où on cherche par diverses moyen de se souvenirs, de trouver des traces.....Merci Monsieur Lewis Trondheim de m'avoir ouvert à cette bande dessinée, depuis ma "rencontre"avec vous(Lapinot, Trondheim, Mildiou, mister O....) des petits riens de mon quotidiens prennent un autre sens, prennent du sens
Une génèse apocalyptique où demeureront en moi 3sourires malgré tout

 Posté par Julienle 19/08/2004
Rassurez-vous, ce dernier épisode n'est surement pas le dernier, je vous invite à lire le 4eme volume des Carnets de Bord de Trondheim (2002-2003). On y voit son explication, il décide non pas d'arrêter la BD mais de freiner, de peur de faire son travailler sans plaisir et surtout d'épuiser son imagination riche avant l'heure.
Allez Mr Trondheim, prenez des vacances bien méritées, sans autographe ni festival BD. Je me rappellerais toujours des aventures de Lapinot, des Donjons, du Pays des 3 Sourires, de vos Carnets de Bord et celui que je viens d'acheter (dernier en stock!!!) Lapinot et les (fameuses) Carottes de Patagonie ;)
Merci encore, pour ces fous rires procurés à la maison ou dans les lieux publics ou j'ai dévoré vos planches plus drôles les unes que les autres, personne n'a votre la créativité de votre humour et c'est bien dommage. A bientôt

 Posté par zewedle 20/08/2004
Il va être temps de faire de nouvelles découvertes! Parce que le temps passe et que les jeunes auteurs talentueux deviennent de vieux auteurs (toujours) talentueux. La bande dessinée est un art (le 9°eme) encore jeune qui a encore une longue route devant lui.
Lapinot est mort ; Vive la RELEVE ! !
Place à une nouvelle école, celle des années 2000 qui fera encore progresser les choses et continuera à nous émouvoir.

 Posté par Valéryle 22/08/2004
je pense sincérement que cette ultime opus est véritablement celui qu'il fallait pour terminer une série de cet accabis...je me suis retrouvé la larme à l'oeil en pleine ville, sur un banc public !...je n'avais lu aucune critique, aucun résumé, et la surprise fut de taille...et ..tellement émouvante....(je ne pensais pas pouvoir pleurer devant une bande dessinée !). Merci Lewis pour avoir généré tellement d'émotion en moi !

(pliiiizeu, arrêtez de dévoiler la fin...sans cette surprise, une bonne part de ce qui rend cet album hors-norme disparait)

 Posté par Trukle 24/08/2004
LT ne pouvait pas plus magistralement tourner la page. Il déchire l'affectif, mais est porteur d'espoir... c'est ce que je retiendrai.

Avoir collé "La vie comme elle vient" dans le genre "humour", c'est quand même quelque chose :)

 Posté par Marvinle 25/08/2004
Truk>> C'est Dargaud qui classe l'ensemble de la série Lapinot dans le registre humour. Il paraît donc normal de se conformer à cette logique. Ceci dit, le genre, franchement, on s'en fout un peu, non? ; )

 Posté par ghelompahle 26/08/2004
Mais LT ne se ménagerait-t-il pas une porte de sortie (ou de rentrée, plutôt?). Si l'on considère qu'il y a deux "séries" Lapinot (la série "contemporaine" et la série "de genre" (western, 19eme siècle...)), on peut imaginer que la série "de genre" continue... y'a pas d'obstacle, me semble-t-il, comme il y en a pour la série "contemporaine"..

 Posté par Gotle 14/12/2004
J arrive avec un peu de retard, ca fait un bon bout de temps que l album est sorti maintenant, mais bon je rentre tout juste, et j apprend qu un lapinot est sorti, mais la fnac est fermée alors je vais voir ce que je trouve sur internet.
C est donc apres avoir lu pas mal de truc du genre BD malade et tout ca que je viens de lire ce dernier tome. Malheuresement je n ai pas su arreter ma curiosité internautique avant de savoir que trondheim irait jusqu au bout (trop d impatience).
Donc j ai lu l album a toute vitesse en esperant que le denouement ne serait pas celui dont j ai eu les echos. C est que je suis un grand sensible et que la simple rupture avec Nadia me rendait malade! Chaque situation dangereuse ou les personnages se mettaient je "priai" pour qu ils s en sortent.
Je ne sais pas ce que fait trondheim, je n ai pas eu le coeur de voir les touches d humour dans cet album, je ne sais pas si c est de la BD malade ou quoi que ce soit, je ne sais pas si ca revele sont mal etre (bien que ca semble evident).
Ce que je sais c est qu il casse tout, qu il me fait mal, que les personnages ont ete edites qu ils ne lui appartiennent plus a 100%. Je crois que je le deteste la maintenant, ca durera peut etre pas mais je suis vraiment triste. J ai envie de lui dire va te soigner, c est pas refiler ton mal etre aux autres qui va t en liberer, tout ca soit disant pouur faire passer un pauvre carpe diem.
Ce que je deteste le plus dans cette démarche c est de tout casser et de disparaitre, meme pas un mot d un personnage apres l enterrement, enfoncer le clou une derniere fois, sur une image d immeuble avec laquelle on ne peut partager aucune peine, je n ai trouvé du reconfort que dans les grands yeux de Nadia.
C est l au revoir le plus infame que je connaisse!
Je sais que vu la date personne ne lira ca, mais bon j avais besoin d en parler, puisque l auteur ne nous donne pas la moindre chance d y reflechir un peu avec lui de comprendre, ca me ferait plaisir d avoir des reponses!!

 Posté par Laurent C.le 14/01/2005
Mais si cher Got, moi j'ai pris la peine de lire ton message et je compatis a ton desespoir.

 Posté par efghle 25/01/2005
Moi aussi... Je viens juste de lire le dernier (?) Lapinot.
Je préfére penser que Lapinot n'est pas mort, qu'il s'agit simplement d'un accident déguisé pour que la mort arrête de s'acharner contre le groupe...
cette fin trop rapidement expédié ne ressemble pas à une fin. Et puis à l'enterrement y avait meme pas tous ses copains, lapinot il pas mort c'est paspossible et pi en plus il a jamais vécu donc c sur il é pas mort... voila!

 Posté par romerole 01/05/2005
LAPINOT EST MORT VIVE LAPINOT!!!

LT IL FAIT CE QU IL VEUT D ABORD BANDE D'ANNIE WILKES!!!!!, C EST UN CREATEUR ET SES PERSONNAGES LUI APPARTIENNENT A 100%

 Posté par Bambile 13/05/2005
J'arrive vraiment tard mais j'étais dans une situation particulière. Lapinot est ma série préférée depuis plusieurs année. J'étudie en Nouvelle-Zélande et j'ai quitté la France quelques semaines avant la sortie de La vie comme elle vient. Je viens de recevoir l'album pour mon anniversaire, et je suis effondré, vraiment déprimé. Je découvre tous ces threads dans différents forums. Je lis des avis divers et variés et ce que j'ai lu ici est particulièrement intéressant. LT est libre de faire ce qu'il veut mais j'avoue qu'en tant que lecteur fidèle voir fanatique, et Montpelliérain de surcroit, je me sens trahi, pas moins. J'ai l'impression d'avoir perdu un ami cher. J'ai vraiment souffert et c'est la première fois que je ressens une telle émotion pour une bande dessinée. Et c'est quelque chose dont je me serai volontiers passé...

 Posté par Casimirle 15/05/2006
A lire ces nombreux commentaires sur la mort tragique de notre très cher Lapinot bien-aimé, une chose m'est venue à l'esprit: Quel impact ces deux ou trois dernières planches ont eu sur nous, lecteurs! Si c'est ce que l'auteur ambitionnait, c'est une véritable réussite! Il faut bien admettre que Lewis est tout de même très fort...

Lapinot, Richard, Titi, Pierrot et tout ces personnages bien sympathiques vont nous manquer terriblement, ça ne fait aucun doute... Ceci dit, je trouve égallement cette fin trop brutale pour être du Trondheim et pour ne pas être un gros coup marketing, c'est patent.

 Posté par flole 21/06/2006
génial

 Posté par Cochonfuciusle 25/06/2008
à l'adresse

http://lutecium.org/stp/cochonfucius/hommage-a-margerin.html

je donne un épilogue à cette fin tragique d'un personnage

 Posté par Redle 08/05/2009
J'ai découvert Lapinot tout récemment, j'ai à peine eu le temps de m'attacher au personnage et ses copains qu'on me l'enlève. Quelle tristesse! et fi des hypothèses et malversations suggérées ci-dessus, je retourne à Slalom pour lui trouver chaussure à ses pieds.



Vous avez lu cette BD? Laissez vos impressions ici:
Votre prénom ou pseudo:
Votre e-mail (ne sera pas publié):
Votre site perso/blog (facultatif):
Votre note:
Votre avis sur cette BD:
Dans le souci de garder un site lisible
et compréhensible, évitez d'utiliser
le langage SMS, votre message n'en sera que plus clair pour le lecteur.
Merci de participer à l'évolution
du site grâce à vos avis et rendez-vous sur notre forum.
 



« Retour à la homepage | d'autres idées lectures   BD - Bande dessinée
• La boutique
• BD Shop
• Les concours
• Le Forum
• La bibliothèque
• Web-découvertes
• Le lexique
• Les Dossiers
• L'agenda
• BLAM! iPhone
• Le flux RSS 

  • Recommande ce site
  • Contacte-nous
  • Achat BD en ligne

  • Flux RSS de BLAM!   Tous droits réservés © 1997-2008 BLAM! | Crédits & legal | Contact | Banane | Springfield | Sopranos | Kweb | :mrgreen: AddThis Social Bookmark Button
    BLAM! RACCOURCIS:
    La boutique
    Les concours
    Le forum
    La bibliothèque
    BLAM! iPhone

    Web-découvertes
    Le lexique
    Les dossiers
    L'agenda
    LE BD-SHOP
    Parcourez une sélection de BD, manga, comics et autres via notre partenaire.
    LA BOUTIQUE
    une série de t-shirts et autres produits exclusifs aux couleurs du site et de la BD.
    BLAM! la boutique